Fécondation In vitro Turquie : séjour médical avec Aram Clinic

La fécondation in vitro proposée par Aram Clinic dans le cadre d’un séjour médical en Turquie est une technique de procréation médicalement assistée. Elle permet de pratiquer une fécondation en laboratoire par l’association de spermatozoïdes et d’ovule du couple en quête de bébé. Ensuite, l’embryon est implanté dans l’utérus de la femme.

En Turquie, la fertilisation assistée est régie par la loi et tous les détails sont discutés au préalable suite au premier contact avec notre agence.
Pour vous aider à concevoir un bébé, Aram Clinic vous propose un séjour médical au cours duquel vous serez pris en main par des professionnels de la procréation médicalement assistée à un prix raisonnable.
Faites face à votre problème d’infertilité en vous entourant d’une équipe pluridisciplinaire (gynécologue, biologistes et infirmiers).

Qu'est-ce que la fécondation in vitro ?

La réunion des spermatozoïdes de l’homme avec l’ovule de la femme est faite par une équipe de biologiste sous microscope. Un environnement stérile est important pour mener à bien le projet de procréation.

Mais avant de commencer le projet de fécondation in vitro, il faut procéder à l’évaluation de la fertilité de l’homme et de la femme, ensuite à celle de l’état de santé des deux partenaires ainsi qu’à un examen physique et une série de tests sont faits pour un diagnostic efficace.

En cas d’infertilité, que ce soit chez l’homme ou chez la femme, le médecin commence d’abord par pratiquer des méthodes simples comme : la stimulation de l’ovulation ou l’insémination artificielle. Ces méthodes sont la première étape avant de passer à la FIV.

La fécondation in vitro est indiquée pour les couples chez qui il y’a :

  • Une infertilité chez l’homme (faible nombre de spermatozoïdes ou qui ont une faible mobilité). Si ce problème n’est pas traité en temps, la conception ne se fait pas de façon naturelle.
  • Un problème au niveau des trompes de Fallope (soit elles sont bouchées soit inexistantes dans des cas rares).

Pour en bénéficier c’est simple, demandez votre devis gratuit

Demander un devis

Les étapes de la fécondation in vitro

Première visite

Le traitement de fécondation in vitro commence par la première visite dans une clinique autorisée, où nos spécialistes de la fécondation évaluent la patiente, analysent son dossier médical et tous les rapports sur les traitements antérieurs. En outre, une évaluation gynécologique complète est effectuée, ainsi qu'une étude du sperme masculin, le cas échéant. Ainsi, grâce à un diagnostic personnalisé, le médecin s'assure de pouvoir conseiller ses patients sur le traitement le plus approprié à leurs besoins.

Stimulation ovarienne

La stimulation ovarienne implique l'administration d'injections quotidiennes, que la patiente peut effectuer de manière autonome. De manière naturelle, la femme produit un seul ovule par mois, mais grâce à ce traitement hormonal, qui dure environ 10 à 14 jours, une croissance multi folliculaire est provoquée. Cela permet le développement d'un plus grand nombre d'ovules, qui seront prélevés, fécondés et donneront naissance à plus d'embryons. Les embryons sont classés par qualité et l'un d'entre eux est transféré dans l'utérus.

Au cours de ce processus, diverses échographies (environ 3-4) et analyses de sang sont effectuées pour vérifier l'évolution de la stimulation. Lorsque les follicules atteignent la taille appropriée et que le développement est jugé optimal, une dose d'hormone HCG est administrée pour induire la maturation des ovules et l'échantillon est prélevé 36 heures plus tard.

Récupération des ovules

Il s'agit d'une procédure simple qui ne dure pas plus de 15-20 minutes et qui est effectuée dans un environnement stérile ad hoc et sous sédation, pour éviter toute perturbation éventuelle de la patiente.

Pour effectuer le prélèvement, on accède aux ovaires à partir de la cavité vaginale et on aspire le liquide folliculaire contenant les ovules à féconder au laboratoire.

Après cette procédure, la patiente se repose brièvement et peut ensuite mener une vie normale immédiatement après.

La fertilisation in vitro

L'étape suivante est la fécondation in vitro des ovules, qui peut être effectuée avec le sperme du partenaire.

Ce processus est réalisé à l'aide de différentes techniques :

  • La première est la FIV conventionnelle, dans laquelle chaque ovule obtenu à partir du prélèvement est déposé dans des gouttes de semences préalablement préparées, afin de simuler le processus de fécondation naturelle.
  • La deuxième technique est l'injection intra cytoplasmique de spermatozoïdes (intracytoplasmic sperm injection: ICSI) : c'est une technique de très haute précision qui consiste à insérer un spermatozoïde dans chaque ovule mature.

La culture embryonnaire

La culture des embryons dure environ 5 à 6 jours. Nos embryologistes créent les conditions nécessaires pour les embryons à chaque étape et observent et étudient en même temps leur développement afin d'évaluer leur qualité.

De plus, grâce au time-lapse, il est possible de suivre en temps réel et en continu l'évolution des embryons et d'évaluer leur qualité en termes de morphologie, mais aussi d'autres paramètres tels que la capacité et les temps de division cellulaire.

Nous obtenons ainsi des informations précieuses qui nous permettent de nous débarrasser des embryons qui n'évoluent pas correctement et ne sont donc pas adéquats pour déclencher une grossesse.

Devis en ligne gratuit

Transfert du meilleur embryon

Pour effectuer le transfert, il est nécessaire de préparer l'utérus de la patiente à l'avance, en s'assurant que l'endomètre (la couche interne de l'utérus) a une épaisseur suffisante et un aspect adéquat pour recevoir l'embryon et favoriser la grossesse.

Lors du transfert, le meilleur embryon est transféré dans l'utérus à l'aide d'une canule. Ce processus se déroule dans un environnement stérile ad hoc et ne nécessite pas d'anesthésie.

Tests de grossesse

Nos spécialistes vous communiqueront la date optimale pour effectuer le test de grossesse au moyen d'une analyse de sang spécifique, généralement 11 jours après le transfert. Il est possible de mener une vie normale pendant cette attente, en évitant uniquement les activités à haute intensité. Si le résultat est positif, une échographie de suivi est effectuée 20 jours plus tard.

Les médias parlent de nous

Nos certifications